Lefoulardensoie
Entretien de votre foulard en soie
Le foulard en soie du Cambodge s'inscrit dans une tradition ancienne et est le reflet d'une créativité culturelle. Il est d'une très haute qualité, présente un lustre et une solidité à surprendre. Les foulards en soie sont teintés à la main et tissés sur des métiers à tisser traditionnels. Ces techniques leur confèrent des couleurs inimitables et fait de chaque foulard en soie une pièce unique. La soie naturelle du Cambodge n'est pas une matière difficile d'entretien, il faut juste respecter quelques règles pour assurer la pérennité de sa beauté.
foulard en soie
Origine de la soie
La soie est une fibre naturelle d'origine animale. Votre foulard est en soie naturelle, cette soie est secrétée par la chenille du bombyx du mûrier (Bombyx Mori) qui est un petit ver à soie se nourrissant de feuilles de mûrier fraîches puis tissant son cocon à l'intérieur duquel il se transforme en papillon. Il faut savoir que produit par un animal, la régularité de la soie naturelle ne sera pas la même que celle d'un fil synthétique.
Propriétés de la soie
La soie naturelle présente plusieurs qualités bien particulières : Elle est douce au toucher. La soie possède un lustre incomparable. Elle est très résistante, en effet un fil de 1 mm de diamètre supporte un poids de 45 kg. Elle est élastique car froissée, un foulard en soie se défroisse naturellement à l'air. Cette propriété d'auto-défroissabilité est très appréciée. La finesse d'un fil de soie est impressionnante; il y a 1 kilomètre de fils dans un cocon de 0,3 grammes. La soie est isolante, elle sera chaude en hiver et fraîche en été. Les foulards en soie montrent donc un grand pouvoir thermique. La soie montre un grand pouvoir d'absorption, elle est capable d'absorber jusqu'à 30% de son poids en eau. Cette qualité permet de teindre facilement la soie. Un foulard en soie est très confortable à porter du fait de sa légèreté, de plus elle ne crée pas d'irritation de l'épiderme.
La soie présente aussi des spécificités qui sont à prendre en compte notamment pour son entretien : La soie est une fibre sensible à l'eau de javel. La soie est sensible à la lumière, ne pas exposer directement au soleil (tendance à jaunir). La sueur peut attaquée la fibre de soie. Les frottements tels que ongles, brosses.. peuvent conduire à la fibrillation, c'est-à-dire casser les fibres. Le fil de soie résiste mal aux micro-organismes (les détergents biologiques contenant des enzymes sont totalement déconseillés). La soie teintée craint la pluie et d'une manière générale ne pas tremper ou laisser dans des conditions d'humidité. Ne pas faire bouillir la soie. Ne vaporisez pas de parfum directement sur un tissu en soie.
Entretien d'un foulard en soie
foulard en soie
L'entretien d'un foulard en soie est essentiel pour conserver la qualité de la soie naturelle qui la constitue. Ainsi il s'impose de suivre quelques précautions pour éviter de l'abîmer. De plus pour le respect du travail des tisserandes Cambodgiennes, il vous est donc proposé quelques bons conseils pour entretenir votre foulard en soie qui est une pièce unique.
Porter la soie
Il est déconseillé de porter son foulard en soie plusieurs jours de suite. La soie est une matière naturelle qui a besoin de se reposer. Malgré ses conseils si votre foulard en soie était froissé, posé le tout simplement sur un cintre. Le lendemain, il sera défroissé. La soie teinte craint la pluie. Une variante du repassage consiste à suspendre le foulard en soie dans la salle de bain au moment de la douche puis faire sécher le foulard à plat ou sur cintre. La vapeur d'eau détendra les fibres de la soie. Avant de piquer un bijou sur de la soie, nettoyer l'aiguille avec un peu d'alcool. Vous éviterez ainsi les traces de piqûres.
Nettoyage
Tout d'abord, il n'est pas recommandé de nettoyer la soie en machine à laver. Il est conseillé de nettoyer à sec son foulard en soie. A défaut, le lavage à la main peut être utilisé. Avant de laver, il faut vous assurer de la solidité de la teinture. Il est nécessaire de faire un essai en pressant un coin d'étoffe en soie mouillé et un morceau de coton avec un fer chaud. Il ne doit pas y avoir de couleur sur le coton, une faible marque est tolérée. Auquel cas, ne pas laver le foulard en soie à la main, il doit être nettoyé à sec. Un foulard en soie se lave à la main dans un bain d'eau tiède à 35C maximum avec un détergent liquide pour tissus délicats ou spécifique pour la soie. Un léger dégorgement de couleur peut être vu, cela est normal spécialement lorsque les couleurs sont vives. Il ne faut faire tremper trop longtemps l'étoffe, ni la frotter avec une brosse afin de ne pas casser les fils fragiles. Pour laver rapidement la soie, tremper le foulard, presser le et fouler le doucement entre les doigts.
Rinçage
Le rinçage se fera à leau froide avec l'ajout dun peu de jus de citron ou dune cuillerée à café de vinaigre blanc par litre deau (bain de piquage) pour raviver les couleurs et assurer une brillance optimale. Une autre solution est d'ajouter un morceau de sucre dans l'eau de rinçage afin de donner de l'apprêt.
Séchage
Pour le séchage, l'utilisation dun sèche-linge est à éviter car les frottements risquent dabîmer l'aspect extérieur avec l'apparition de fibres blanches. Tout dabord, l'excédent d'eau pourra être retiré en pressant le foulard entre deux serviettes ou en l'enroulant dans une serviette. Ne jamais tordre le foulard pour le sécher, le séchage se fera à plat ou sur un cintre à température ambiante dans un endroit à l'abri du soleil et aéré jusqu'à obtention d'une étoffe un peu humide.
Repassage
Il est préférable de repasser un foulard en soie légèrement humide, mais il ne faut pas repasser pas avec la position vapeur. Il faut repasser avec un fer sur le thermostat soie. Pour le repassage de la soie, il s'effectue à l'envers en général toutefois les foulards en soie ne présentent ni endroit ni envers.
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage